La paix dans le monde

. 

 Il ne peut y avoir de paix dans le monde
tant que chaque être humain ne sera pas en paix avec lui-même.

L’infiniment petit créé l’infiniment grand.

Il m’est montré en image la sphère du monde avec ses zones de paix et ses zones de souffrances et guerres.  Je vois un monde qui évolue au diapason avec l’ensemble de l’humanité. Il est à l’image des parties harmonieuses et des parties en souffrance de ses habitants.

Il devient évident que les zones de conflit sur cette planète ne pourront s’arrêter que lorsqu’une paix intégrale respirera en chacun de nous. Les souffrances (sentir cela dans le corps, toutes tensions, mal être, etc…) sont dues à des perceptions de la vie non alignées au flux de l’amour. Elles génèrent des vibrations qui modèlent la réalité physique. Réajuster chaque partie de nous-même encore dans la violence vers une pacification entraîne automatiquement un changement sur la cartographie et le vivant du monde.

Le monde est un système où TOUT est relié. A chaque fois que nous changeons notre structure personnelle, cela fait bouger la structure extérieure collective.

Œuvrer pour la paix par des actions extérieures, c’est bien.
S’occuper de la paix en nous est Primordial.

.

« Aucune paix n’est possible tant qu’il y a en vous des luttes, des peurs, des tensions.
Comment peut il y avoir la paix sur terre si c’est la guerre en vous ? »   Saï Maa

« VOUS VOULEZ LA PAIX, CRÉEZ L’AMOUR »
Victor Hugo

Article de Géraldine Bergon

ABONNEZ-VOUS A MA NEWSLETTER